Camille Fousse

Community Manager
La place des Mad Skills dans le recrutement
KELTIS MAD SKILLS
La place des Mad Skills dans le recrutement : Connaissez-vous les Mad Skills ? Nous connaissons 3 types de skills et nous parlons de plus en plus de l’une des trois : les Mad skills. Les Mad skills sont les compétences rares, originales et atypiques prennent de plus en plus de place dans les processus de recrutement et sont davantage recherchées par les entreprises. . On vous explique tout dans cet articles !

Keltis Mad Skills Nous connaissons 3 types de skills et nous parlons de plus en plus de l’une des trois : les Mad skills.
Vous connaissiez les soft skills et les hard skills ?
Les premières consistent en ces compétences qui sont en lien avec le relationnel ou le comportement, comme l’adaptabilité ou l’intelligence émotionnelle.
Les secondes sont des compétences mesurables comme la maîtrise d’un logiciel. Mais un troisième type de compétence s’invite dans le recrutement : les Mad skills.

Petit rappel :

  • Les Hard skills sont les savoir-faire relevant plutôt des connaissances apprises lors des différentes formations et expériences.
  • Les Soft skills seront les savoir-être, la façon d’être, de s’adapter, l’autonomie, la créativité ou encore l’esprit d’équipe.
  • Les Mad skills ou « compétences folles », « super compétences » ou « talent de malade » en français, correspondent aux aptitudes hors du commun et / ou surprenantes. Elles sont souvent acquises par la pratique d’une activité créative, sportive, d’une passion originale ou émanent d’une personnalité “décalée”.

Le concept des Mad skills provient de la Silicon Valley, en Californie. Elles sont dans la prolongation directe des hard skills ou soft skills. On peut parler de « talent particulier » ou de « ressource hors du commun ». C’est un petit truc en plus que le candidat détient.

Pourquoi les madskills sont-elles recherchées ?

“Les crises accélèrent le développement des compétences atypiques”.

Keltis Mad SkillsC’est avec la crise sanitaire du Covid-19 qui a donné un élan au développement et à la recherche des Mad skills. On explique cette recrudescence par le fait que les profils atypiques dotés de Mad skills, s’avèrent d’une grande aide de par leur capacité de penser autrement et à être visionnaires. Ce sont des profils pouvant faire preuve d’une grande adaptabilité et une capacité à se projeter vers le futur, en sortant des processus préétablis. Ces démarches peuvent amener à favoriser le rebond économique grâce une curiosité, une facilité d’apprentissage, une capacité à anticiper et à se projeter, etc…
Les processus de recrutement évoluent et la prise en compte des Mad skills est de plus en plus courante. Souvent associées aux Startups, cette recherche touche de plus en plus de secteurs d’activités. Avec les nouvelles technologies, méthodes de travail plus modernes, la digitalisation, il est désormais nécessaire de prendre en compte certains autres critères dans les processus de recrutement. Certes le format de recrutement reste assez classique : prise de contact, entretien… Mais les profils recherchés évoluent et laisse de plus en plus place à des profils se différenciant des autres.

 

L’intérêt d’un profil atypique

Nous (les recruteurs) nous intéressons davantage aux profils atypiques : des personnes passionnées pouvant apporter des idées innovantes, qui sont capables de faire preuve d’adaptation et d’un bon esprit d’équipe…
L’intérêt pour une entreprise est d’avoir des profils hétéroclites au sein des équipes et donc de bénéficier d’une relation salariale différente mais aussi de nouvelles façons de travailler qui pourront à terme mener vers un nouveau style managérial, une meilleure efficience, ou encore une différenciation par rapport à ses concurrents.

Keltis Mad Skills

Comment attirer les Mad skills dans son entreprise ?

Les entreprises, soucieuses d’attirer les talents grâce à une marque employeur attractive, valorisent leur intérêt pour les Mad skills et les profils atypiques, pour d’autres, plus timides, ce ne sont pas des critères clairement affichés dans les annonces d’emploi. Or, pour attirer ces profils atypiques il ne faut pas hésiter à leur ouvrir les portes de votre entreprise.

 

Un recrutement plus innovant et intuitif

Keltis Mad SkillsSelon le sondage publié par Indeed en 2019, 68% des recruteurs attachent de l’importance aux « expériences personnelles et hobbies à la lecture du CV », et 54% déclarent qu’une expérience professionnelle atypique a déjà eu un impact positif sur leur décision d’embauche.

Nous comprenons donc que les processus de recrutement sont en proie au changement afin de mieux détecter les profils dotés de Mad skills. On remarque également que certaines entreprises se sont lancées dans le « recrutainment » : fusion des mots « recrutement » et « entertainment ». Le recrutement devient alors une réelle expérience candidat au travers par exemple de jeux de rôle ou d’escape game. Certes ces pratiques restent encore rares mais le seront de moins en moins d’ici quelques années.

 

Ce qu’il faut retenir sur les Mad Skills

Le recrutement comme l’ensemble des secteurs d’activité évolue. Néanmoins, les Mad skills restent des compétences encore assez marginales. Il est donc indispensable de bien réfléchir à la manière de valoriser vos Mad skills sur votre CV et durant l’entretien d’embauche.
Revendiquez vos talents cachés, vos centres d’intérêt hors du commun, vos passions pour des sujets, faites valoir votre différence, assumez-la ! Ces éléments peuvent devenir un atout pour votre futur employeur. Attention à ne pas paraitre prétentieux dans votre présentation ! Assurez-vous qu’ils peuvent constituer une valeur ajoutée sur la fonction convoitée.
Si vous souhaitez mettre votre/vos Mad skills en avant, Keltis vous conseille de créer un lien de corrélation entre elles et le travail d’équipe. Mettez en avant votre capacité à collaborer, vous adapter. Expliquez que la diversité de profils dans une même équipe peut être enrichissante.
À noter que les processus de recrutement évoluent avec le temps et s’adaptent afin de laisser place et de détecter les profils dotés de Mad skills.
Être doté uniquement de Mad skills ne suffit pas pour gagner la confiance d’un recruteur. C’est la combinaison de hard, soft et Mad skills qui vous fera sortir du lot !

Camille Fousse – Social Media Manager – Keltis

Catégories

S'abonner à la newsletter gratuitement !